Et nous les parents ?
9 juin 2010
Océan : Notre responsabilité
24 septembre 2010

Placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation pour une agriculture durable en Aquitaine doit contribuer à valoriser celles et ceux qui par leurs actions et leurs engagements, concourent à développer une agriculture durable en Aquitaine, permettant de concilier les impacts économiques, sociaux et environnementaux de l’agriculture.

La fondation lance 2 nouveaux appels à candidature pour 2010. Le premier est destiné à distinguer les initiatives des agriculteurs aquitains et le second pour inciter les étudiants à s’engager dans un cursus de formation supérieure agricole.

On pourrait saluer le travail de cette fondation et s’arrêter là… Mais en y regardant de plus prés, on peut s’interroger sur les fondateurs. Qui sont-ils vraiment ? On y retrouve 6 structures…

Bayer, un groupe chimique et pharmaceutique de dimension mondiale. Chez Bayer CropScience, la R&D est une priorité stratégique pour répondre aux demandes du marché. Bayer est un fabricant de produits phytosanitaires et de semences (notamment OGM).

Les Safer participent à l’aménagement durable et équilibré de l’espace rural (terres, prés, vignes, maisons à la campagne…). Les Safer c’est 80000 ha achetés et revendus par an, soit 22,9 % du marché foncier accessible et 18000 ha stockés pour les collectivités publiques.

Euralis est un des leaders européens en semences de maïs, tournesol et colza qui lance régulièrement de nouvelles variétés adaptées à ses marchés. Près de 300 000 agriculteurs européens choisissent de semer, sur plus de 3 millions d’ha, des variétés d’Euralis Semences.

Le Groupe Coopératif Maïsadour est composé de la coopérative et d’une trentaine de filiales ou partenaires dont Delpeyrat (2,3 millions de canards et de 110 000 oies). L’entreprise crée de la valeur au profit de ses 8000 adhérents et salariés.

Le Crédit Agricole, le deuxième plus grand groupe bancaire du monde, que l’ont ne présente plus.

Et Verbatim ??? Le fabricant de disquettes ??

Entre nous, la dimension et les intérêts financiers de ces géants peut-elle être sérieusement et sincèrement compatible avec une fondation de ce type ? Personnellement, je n’y crois pas. Et vous ?