Semaine de développement durable
22 mars 2009
Enfant de 25kg… 20g de viande par jour !
29 mars 2009

cover_jean-marc-jancoviciAu cours de la conférence du 23 mars 2009, du Plan Climat territorial de la CABAB (Communauté d’Agglomération de Bayonne-Anglet-Biarritz), nous avons eu l’honneur d’écouter l’exposé, au combien passionnant et inquiétant du génialisime Jean-Marc Jancovici*.

Ce dernier, durant plus d’une heure, nous a rappelé les grands principes d’un plan climat territorial et d’un bilan carbone et nous a exposé brillamment et non sans humour, les enjeux stratégiques et économiques du BAB, liés aux contraintes énergétiques et climatiques.

A la suite de son exposé, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Jean-Marc Jancovici sur plusieurs sujets liés évidement au développement durable et notamment de l’impact de notre consommation alimentaire sur les productions des gaz à effets de serres.

A ce propos, je vous invite à retrouver l’essentiel des propos qu’il m’a tenu en lisant plus attentivement l’un des de ses articles « A quoi ressemblerait un monde énergétiquement vertueux« , et plus particulièrement le passage sur La production de viande qui n’est pas une bonne affaire sur le plan des gaz à effet de serre (ni sur le plan de l’eau) !

La production d’une tonne de viande de boeuf (avec os) engendre l’émission de 3 à 4 tonne équivalent carbone, soit autant que pour 6 à 8 tonnes d’acier !

Il n’est pas exagéré de dire qu’aujourd’hui nous mangeons du pétrole, car il faut une agriculture intensive pour produire toutes les plantes qui nourriront le bétail, et cette agriculture intensive requiert de la mécanisation et des engrais de synthèse, toutes choses qui n’existeraient pas en pareille quantité sans pétrole. Rappelons qu’en France, en 1998, les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture dépassent celles des transports.

Il ne faut que 500 1 d’eau pour produire 1 kg de pommes de terre, mais il en faut 20.000 à 100.000 pour produire 1 kg de boeuf à partir de fourrages irrigués (il faut environ 50 kg de fourrages/céréales pour faire un kg de viande de boeuf avec os).

Il sera peut-être intéressant de rappeler que la consommation de viande en France a cru exactement comme la consommation d’énergie : elle est passé de 20 kg/habitant/an en 1800 à 100 aujourd’hui.

* Ingénieur français, polytechnicien et diplômé de l’Ecole nationale supérieure des télécommunications de Paris, Jean-Marc Jancovici, l’inventeur du bilan carbone est unanimement reconnu pour son travail de sensibilisation et de vulgarisation sur le changement climatique et la crise énergétique.